Ann Wauters après l’exploit de la Belgique à l’Euro: «Une médaille? C’est possible!»

Ann Wauters après l’exploit de la Belgique à l’Euro: «Une médaille? C’est possible!»
Belga

Le trio Emma Meesseman (28 points, 11 rebonds), Ann Wauters (17 pts) et Kim Mestdagh (19 points) aura planté 64 des 79 points de la Belgique lors de sa victoire sur l’Italie en quarts de finale de l’Euro de basket féminin, jeudi à l’Arena de Prague.

Ce succès ouvre une place dans le dernier carré du championnat d’Europe pour la Belgique, dix ans après sa dernière apparition dans une phase finale et offre en plus un billet pour le championnat du monde en Espagne du 22 au 30 septembre 2018.

« C’est vraiment énorme ce que l’on fait », a reconnu Ann Wauters, 36 ans, la plus expérimentée des Belges pour son 3e championnat d’Europe. « Surtout après dix ans d’absence au plus haut niveau. Il y avait de la tension pour ce match, c’est sûr, mais à la fin c’était tellement bon de pouvoir savourer cela. Le début de match a été très important. Emma (Meesseman) était intenable et Kim (Mestdagh) a mis quelques shoots à distance, et on était parti. »

Après avoir mené de 16 points, la Belgique a vu cependant l’Italie jouer au yo-yo derrière elle. Les Transalpines sont revenues à 4 points, puis reparties à -13 à la pause (46-33) avant de recoller à deux points dans le 3e quart temps.

« L’Italie est bien revenue dans le troisième quart, sous l’impulsion notamment de Sottana, et il était clair aussi que les Italiennes n’allaient jamais abandonner. Mais nous sommes toujours restées devant aussi, cela démontre l’énorme potentiel de cette jeune équipe. L’objectif des quarts de finale était atteint, celui d’aller chercher une qualification pour le championnat du monde aussi, alors il faut continuer à se fixer de nouveaux objectifs et nous sommes capables d’aller chercher une médaille. »

Cette qualification pour le championnat du monde l’an prochain prolongera ainsi aussi la carrière internationale d’Ann Wauters qui a affirmé poursuivre sous le maillot des Belgian Cats en cas de qualification. « Si le physique me le permet, oui je serai encore là », a confirmé l’intérieure flandrienne.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous