Pour Angela Merkel, l’avenir de l’UE à 27 est «prioritaire» sur les négociations du Brexit

La chancelière allemande Angela Merkel a jugé l’avenir de l’Union européenne à 27 «prioritaire» par rapport à la question des négociations du Brexit avec le Royaume-Uni, lors de son arrivée jeudi à un sommet de l’UE à Bruxelles. «Pour moi, façonner l’avenir à 27 membres est prioritaire par rapport à la question des négociations avec la Grande-Bretagne sur sa sortie (...) Nous voulons conduire ces négociations dans un bon esprit, mais nous devons nous concentrer avant tout sur l’avenir des 27», a plaidé Mme Merkel.

La chancelière a dit «se réjouir de la coopération» avec le nouveau président français Emmanuel Macron, qui participe pour la première fois à un sommet de l’UE. Elle a déclaré croire «que la créativité et les nouveaux élans qui viennent de France peuvent être bons pour tous». Constatant une reprise de la croissance économique dans tous les pays de l’UE, Angela Merkel a prôné «que l’on fasse tout au niveau européen afin que ces changements soient aussi ressentis par les gens». «Cela doit se ressentir sur les emplois, mais aussi dans la politique de la défense et dans le combat contre le terrorisme», a-t-elle dit.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous