Accueil Sports Tennis

Phrase polémique de Christophe Rochus à Roland-Garros: le CSA classe sans suite

L’ancien joueur de tennis avait tenu des propos que de nombreux téléspectateurs ont jugé grossiers lors de la finale dames de Roland-Garros.

Temps de lecture: 1 min

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a classé sans suite les cinq plaintes qu’il a reçues à propos d’un commentaire livré par Christophe Rochus lors de la finale dames de Roland-Garros, en direct sur La Deux. Ce commentaire «n’avait pas la signification qu’on aurait pu lui prêter en première écoute» et «les différentes réactions de la RTBF ont été efficaces pour lever l’ambigüité», explique jeudi l’instance de régulation.

Samedi 11 juin, lors de la finale dames de Roland-Garros, diffusée en direct sur La Deux, le consultant Christophe Rochus a tenu des propos que de nombreux téléspectateurs ont jugé grossiers. «Vous pensez qu’elle a mouillé sur le dernier ou pas ? », a-t-il demandé alors qu’il était interrogé sur la balle de match de la joueuse de tennis Jelena Ostapenko, qui venait de remporter son premier tournoi du Grand Chelem. Le CSA a reçu cinq plaintes.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb