Philip Mestdagh heureux pour ses Cats: «Notre objectif était de jouer les quarts de finale à l’Euro»

Philip Mestdagh heureux pour ses Cats: «Notre objectif était de jouer les quarts de finale à l’Euro»
EPA

Philip Mestdagh, le sélectionneur des Belgian Cats, savourait la victoire de ses joueuses sur l’Italie (79-66) en quarts de finale de l’Euro de basket féminin, jeudi à Prague. Un succès qui offre une demi-finale à la Belgique et une place au championnat du monde. « C’est exceptionnel pour le basket féminin belge », soulignait Philip Mestdagh, 54 ans, qui insistait sur le bon départ des Belges dans cet Euro avec un trois sur trois en phase de groupe.

« Notre premier objectif était de jouer les quarts de finale. Nous avons réussi à nous qualifier en terminant en tête de notre poule, ce qui nous a donné un adversaire qui a dû disputer les barrages et ce fut l’Italie. En théorie, un adversaire un peu moins fort que d’autres ténors que nous aurions dû affronter en cas de barrage pour nous. Cela nous donnait une chance de plus d’aller en demi-finale. Et nous l’avons saisie. On a bien commencé ce match contre les Italiennes en prenant 16 points d’avance. On perd un peu la concentration et quelques ballons nous échappent, ce qui permet aux Italiennes de revenir à quatre points, mais on repasse à +13 à la mi-temps. Le troisième quart temps est toujours le plus difficile et si les Italiennes reviennent à deux points, on a le mérite de rester toujours devant. C’est toujours très différent dans un match quand tu es aux commandes et que tu n’es pas obligé de courir après le score. Ce n’est pas la première fois que l’on connaît ce genre de scénario. C’est une expérience pour nous le staff et pour les joueuses. »

La Belgique jouera en demi-finales contre l’Espagne ou la Lettonie alors que l’Italie jouera une place pour le Mondial contre le perdant de ce duel. « Nous avons commis quelques erreurs défensives en début de match qui nous coûtent cher et qui se paient cash », a regretté de son côté le sélectionneur italien, Andrea Capobianco. « Nous avons eu le courage et la force de revenir à deux points, mais que voulez vous faire contre une équipe qui possède en ses rangs autant de joueuses de très haut niveau. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous