Attaque sur les Champs-Elysées: «Préparation indiscutable d’une action violente», selon le procureur

L’important stock d’armes retrouvé dans sa voiture et à son domicile, après l’attentat raté des Champs-Elysées lundi, témoigne de la «préparation indiscutable d’une action violente» de l’assaillant, qui avait dit à ses proches vouloir aller en Syrie, a affirmé jeudi le procureur de Paris.

Dans «une lettre testament» expédiée «à des proches par la Poste le 19 juin», Adam Djaziri, 31 ans, a expliqué «avoir voulu rejoindre la Syrie», «déplorant en avoir été empêché ‘par des apostats contre l’État islamique’», a déclaré François Molins lors d’une conférence de presse. Il avait fait trois voyages en Turquie en 2016 sous couvert d’une activité «réelle ou supposée» de négoce d’or, a-t-il ajouté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous