Donald Trump ne veut pas de quelqu’un de pauvre en charge de l’économie

© Reuters
© Reuters

Lors de son meeting en Iowa, Donald Trump a déclaré ne pas vouloir de « personnes pauvres » en charge de l’économie américaine. Le président américain avait reçu de nombreuses critiques sur la composition de son cabinet constitué presque intégralement de millionnaires notamment Wilbur Ross, un riche investisseur à qui il a confié les matières économiques et commerciales. Le groupe de Donald Trump est, en effet, l’un des plus riche de l’histoire des Etats-Unis.

Pour défendre son cabinet, il a affirmé : « Ces personnes ont un brillant sens des affaires, et c’est ce dont nous avons besoin, c’est ce que nous devons avoir pour que le monde ne profite pas de nous. Nous ne pouvons plus nous permettre que le monde profite de nous. Et j’aime tout le monde, riche ou pauvre, mais pour ces postes particuliers, je ne veux juste pas une personne pauvre. Cela semble-t-il logique ? », avant d’ajouter, « Si vous insistez, je le ferai, mais je préfère cela comme ça ».

Donald Trump s’est également fait remarquer lors de ce meeting quand il a évoqué son projet de « mur solaire » pour séparer les États-Unis du Mexique . Devant ses partisans, il a expliqué : « Je vais vous donner une idée dont personne n’a encore entendu parler : la frontière sud, beaucoup de chaleur, beaucoup de soleil… Nous réfléchissons à la construction du mur comme un mur solaire  ».« Réfléchissez un moment : plus il est haut, plus il génère de la valeur !  », a-t-il encore dit sous les rires. «  Sacrée imagination, hein ? Mon idée… Nous verrons. Ce serait fantastique  ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous