Accueil Monde Afrique

Petit-fils d’esclave, il se bat contre l’esclavage qui sévit toujours en Mauritanie

En Mauritanie, des dizaines de milliers de personnes vivent toujours sous le statut d’esclaves. Un héritage de l’asservissement de groupes ethniques noirs par des groupes arabo-berbères.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

M a grand-mère était esclave. Elle était enceinte et attendait mon père lorsque son maître, gravement malade, a affranchi l’enfant à naître pour conjurer sa maladie  ». Quand Biram Dah Abeid, 51 ans, pourfendeur de l’esclavage en Mauritanie, raconte son histoire au détour d’un couloir du Parlement européen à Bruxelles, le choc est brutal.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs