Accueil Monde Asie-Pacifique

La Corée du Nord affirme que l’américain Otto Warmbier n’a pas été torturé

« Nos agences compétentes traitent tous les criminels dans le respect des lois nationales et des standards internationaux », a affirmé le Conseil pour la réconciliation nationale.

Temps de lecture: 1 min

Pyongyang a démenti vendredi que l’étudiant américain Otto Warmbier, décédé aux Etats-Unis après avoir été libéré dans le coma au terme de 18 mois de détention en Corée du Nord, ait été torturé ou maltraité dans sa prison. Il s’agit de la première réaction de la Corée du Nord à l’annonce de la mort, lundi aux Etats-Unis, de l’étudiant de 22 ans qui avait été rapatrié le 13 juin dans le coma.

Il avait été condamné en Corée du Nord à 15 ans de travaux forcés pour le vol d’une affiche de propagande.

«  Nos agences compétentes traitent tous les criminels (…) dans le respect des lois nationales et des standards internationaux », a affirmé un porte-parole du Conseil pour la réconciliation nationale, selon l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par MARTIN Roland, lundi 26 juin 2017, 7:36

    J espère que ce tyran criminel payera pour ses actes .

  • Posté par Evrard Jean, samedi 24 juin 2017, 23:45

    Mais bien-sûr, ils lui ont même offert du coca-cola

  • Posté par A.q.t.e. , vendredi 23 juin 2017, 11:49

    Ils ont raison : donner son oncle à bouffer vivant aux chiens, empoisonner un autre en plein aéroport, le tout sans jugement, tout est conforme aux standards internationaux ...

Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une