Accueil Société

Cours de citoyenneté: les profs inquiets pour leur emploi

Le décret instaurant un cours de philosophie et de citoyenneté doit être voté ce mercredi. L’impact sera grand sur les horaires mais les emplois seront préservés. A long terme, il pourrait en être autrement.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 6 min

E n aucun cas, cette réforme ne pourra entraîner la perte d’emploi pour les enseignants concernés en place». Alors que la Fédération Wallonie-Bruxelles va voter ce mercredi le décret officialisant la création d’un cours de citoyenneté – un texte majeur de la législature –, on se rappelle dans les salles de profs que ces deux lignes figurent noir sur blanc dans la Déclaration de politique communautaire. Et on se dit, tout d’un coup, que le vote précède la concrétisation de cette promesse. A ce stade, rien n’est tranché. Explications.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs