Accueil Belgique

La fiscalité immobilière est plus intéressante en Flandre

Les Régions semblent enfin enclencher la voie des réformes fiscales en matière d’immobilier. Les incitants seront moins importants à l’avenir. Une mutation de la taxation des transferts vers le foncier est encouragée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La fiscalité immobilière prend la tangente. Le constat était attendu suite à la sixième réforme de l’Etat qui régionalisait la matière. L’écart s’accentue aujourd’hui au fil des ans entre Flandre, Bruxelles et Wallonie. Chaque gouvernement déployant différemment ses ambitions en matière de logement.

Timide jusque-là, la Région bruxelloise vient de donner un grand coup de pied dans sa fiscalité immobilière. Redistribuant certaines cartes au profit de la classe moyenne. Le gouvernement wallon avait déjà diminué l’attrait du bonus logement. Il présentera une réforme d’une plus grande ampleur ce jeudi (voir par ailleurs). En Flandre, le bonus-logement a été sérieusement raboté depuis le 1er janvier. Mais d’autres avantages subsistent. Et ils ne sont pas inintéressants.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs