Accueil Sports Sports moteurs

GP d’Azerbaïdjan: pénalisés, Alonso et Vandoorne partiront en fond de grille

Max Verstappen s’est montré le plus rapide des deux séances d’essais libres du Grand Prix d’Azerbaïdjan de F1, vendredi. Mais ce qu’on retiendra surtout, c’est la pénalité d’Alonso et de Vandoorne.

Temps de lecture: 3 min

Les pilotes McLaren-Honda, l’Espagnol Fernando Alonso et notre compatriote Stoffel Vandoorne, sont déjà assurés de devoir s’élancer du fond de la grille, dimanche, lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan, huitième manche de la saison de Formule 1. Les deux pilotes subiront une pénalité car un nouveau moteur a été installé sur leur bolide pour la sixième fois de la saison. Le maximum de cinq moteurs par saison est déjà dépassé.

Alonso devra reculer de quinze places sur la grille de départ, Vandoorne de trente, des changements ayant également été apportés à son unité de puissance.

Depuis le début de la saison, McLaren souffre de problèmes liés au moteur Honda, qui manque de puissance et de fiabilité. Alonso a abandonné lors de cinq des six Grand Prix qu’il a disputés (il a fait l’impasse sur celui de Monaco, Ndlr). Vandoorne a atteint l’arrivée à trois reprises en sept courses.

Essais libres

Le Néerlandais Max Verstappen, au volant de sa Red Bull, s’est montré le plus rapide des deux séances d’essais libres du Grand Prix d’Azerbaïdjan de F1, vendredi sur le circuit urbain de Bakou (6,003 km).

Le pilote de 19 ans pourra toutefois regretter une sortie de piste terminée contre un rail de sécurité dans les derniers instants.

Les Red Bull, qui avaient dominé la première séance d’essais libres, ont vu les Ferrari et les Mercedes se rapprocher lors de la seconde, en fin d’après-midi.

Verstappen a été le premier à descendre sous 1 min 44 sec (1 : 43.894), le tout en pneus tendres, alors qu’en début d’après-midi, il avait signé le meilleur temps de la première séance en pneus super-tendres (1 : 44.410).

Il a ensuite abaissé sa marque à 1 min 43 sec 362/1000 en pneus super-tendres, pour réaliser le meilleur temps de la journée.

Derrière lui, le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) s’est rapproché à 1/10 (1 : 43.462), devant l’autre Red Bull de l’Australien Daniel Ricciardo (1 : 43.473).

Le leader du Championnat du monde, l’Allemand Sebastian Vettel, a réalisé le 5e temps (1 : 43.615), juste devant son coéquipier chez Ferrari, le Finlandais Kimi Raïkkönen (1 : 43.489).

Le Britannique Lewis Hamilton a passé toute la journée en pneus tendres, se contentant du 5e chrono en début d’après-midi (1 : 45.497) et du 10e en fin de journée (1 : 44.525).

L’Espagnol Fernando Alonso (McLaren-Honda) a signé le 12e temps (1 : 45.515), 6/10e plus vite que son coéquipier Stoffel Vandoorne (1 : 46.174), 17e. Tous deux seront de toute façon en fond de grille dimanche après avoir respectivement écopé de pénalités de 15 et 30 places.

Les virages 2, 8 et 14 ont particulièrement embêté les pilotes lors des deux séances : nombre d’entre eux sont allés tout droit sans endommager leur véhicule, à l’image de Vettel et du Brésilien Felipe Massa (Williams), ensemble dans une voie de dégagement.

Seuls le Mexicain Sergio Pérez (Force India) et le Britannique Jolyon Palmer (Renault) se sont fait une vraie frayeur, en percutant le muret après le N.8. Pérez, dans la première séance, avait arraché sa roue arrière droite, alors que Palmer, dans la seconde, a percuté le muret avec sa roue avant droite.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Moteurs

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

F1, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb