Accueil Techno

Facebook sous le feu d’une enquête sur le transfert des données personnelles UE-USA

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Une commission irlandaise va plancher sur une éventuelle suspension du transfert aux Etats-Unis des données personnelles des utilisateurs européens de Facebook, une décision saluée comme une « étape importante » par les défenseurs des droits des citoyens. La Haute Cour de justice d’Irlande a ordonné mardi à la Commission nationale de protection des données (DPC) d’enquêter sur l’envoi de ces données vers des serveurs américains, après l’invalidation par la justice européenne de ces transferts transatlantiques il y a deux semaines.

Cette décision oblige la DPC à se pencher sur une plainte déposée par un juriste autrichien, Max Schrems, selon qui les Etats-Unis n’offrent pas de garanties suffisantes de respect de la vie privée. L’Irlande est concernée en premier lieu car c’est de son territoire qu’une filiale de l’américain Facebook transfère les données personnelles de ses 300 millions d’abonnés européens vers les Etats-Unis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs