Premier mai: virer à gauche ou tourner court pour le Parti socialiste

Dans un tour des fédérations début d’année, Paul Magnette s’était entendu dire que le PS risquait de «perdre pied» dans les classes populaires, et dans la jeunesse.
Alain Cocq, 58 ans, photographié mardi dans le lit médicalisé de son appartement, à Dijon, a été diagnostiqué à 23 ans d’une maladie aussi incurable que douloureuse: «Je suis en soins palliatifs depuis 35 ans. Je veux que cesse l’agonie».
À cause de ce «putain de corona», le prêtre au perfecto a dû renoncer, depuis un an, à ses conférences partout en France et en Belgique.
Dans son studio de Wulpen, Ozar Henry nous fait écouter sa reprise inédite de «The End» des Doors en 3D. Un moment d’une intensité et d’une beauté inouïes.
Henri et Maria Teresa de Luxembourg ont dû affronter bien des tourments depuis 40 ans, mais sont toujours unis comme au premier jour!
L’élue aurait été attaquée et tuée par ses deux chiens, de type rottweiler.
Michel Dupuis: «Les difficultés surgissent: il faut dépasser le politiquement correct («s’occuper du patient le mieux possible tout le temps») pour passer au politiquement incorrect («quand il n’y a qu’un respirateur pour trois patients, lequel va-t-on choisir?»).
Il y a quelques années, Stéphanie a sauvé deux éléphantes de l’euthanasie en les recueillant chez elle.
Durant les seize mois de formation gouvernementale, le Roi a accompagné les politiques dans leurs divers scénarios. Mais il a imprimé aussi sa marque quand ceux-ci ne trouvaient aucun consensus. A cinq reprises au moins.
Michel Houellebecq
: «
Il n’y a aucun doute
: je suis l’écrivain d’une époque nihiliste, et de la souffrance liée au nihilisme.
»
Sophie Rohonyi (Défi), députée fédérale
: «
En empêchant le Parlement de travailler comme il le devrait, l’exécutif violerait la séparation des pouvoirs
».
Emmanuel Carrère mêle la noirceur la plus profonde et le comique le plus réjouissant.
La nouvelle loi sur l’avortement ne fait pas l’uninimté, y compris du côté des soignants
: des gynécologues, médecins, sages-femmes estiment que la proposition sur la table va trop loin.
Photonews
d-20200124-3YG4ZU 2020-03-29 23:42:30
Pour Philippe Leroy, on doit réinventer un modèle où l’arrivée en maison de repos n’est plus vécue comme une fin tragique.
Le nombre d’euthanasies pratiquées en Belgique progresse. En 2018, le chiffre était de 2.357. Il est passé à 2.655 en 2019 (+12,5
%).
Le Tribunal constitutionnel allemand estime que l’Etat doit accepter la volonté d’un individu de ne plus vivre.
Isopix
Tine Nys (au centre). Sa famille avait déposé plainte contre les trois médecins ayant participé à son euthanasie, ravivant ainsi après les acquittements de Gand le débat sur la fin de vie.
Le grand-duc Henri et son épouse Maria Teresa. Le premier est chef d’Etat, la seconde n’a aucun rôle reconnu par la Constitution luxembourgeoise.