Accueil Monde États-Unis

Ivanka Trump devra témoigner au procès pour contrefaçon visant sa marque de chaussures

Dans une décision rendue vendredi, la juge du district de New York Katherine Forrest a rejeté l’argument du président Trump selon lequel sa fille devrait être exemptée de comparution en raison de son travail de conseillère à la Maison Blanche.

Temps de lecture: 2 min

Ivanka Trump, fille et conseillère du président américain Donald Trump, devra témoigner en personne dans le cadre de la plainte pour contrefaçon intentée contre sa marque de chaussures par le label italien Aquazzura, a décidé un juge américain.

Dans une décision rendue vendredi, la juge du district de New York Katherine Forrest a rejeté l’argument du président Trump selon lequel sa fille devrait être exemptée de comparution en raison de son travail de conseillère à la Maison Blanche.

Malgré «les évidentes contraintes de temps auxquelles doit faire face Mme Trump, (...) il est néanmoins vrai qu’elle est supposée avoir eu une implication personnelle dans les événements en cause dans cette plainte», a écrit la juge Forrest dans sa décision de trois pages:«En vertu de quoi, elle ne pourra éviter de témoigner dans cette affaire».

D’ici fin octobre

La cour a cependant précisé que ce témoignage sera limité à deux heures et que la déposition de Mme Trump aura lieu à Washington, d’ici la fin octobre.

Le chausseur italien Aquazzura accuse la marque Ivanka Trump d’avoir copié quasiment à l’identique l’une de ses sandales les plus connues, la «Wild Thing», et sa plainte pour contrefaçon et concurrence déloyale vise à la fois Mme Trump et son associé Marc Fisher.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une