Accueil Belgique Politique

Olivier Maingain: «Je ne fais pas une fixation sur Milquet» (vidéo)

Le président de Défi avait demandé mardi dernier la mise à l’écart de la parlementaire bruxelloise.

Temps de lecture: 2 min

I l ne suffit pas de faire un coup d’éclat pour être convaincant », défend Olivier Maingain sur le plateau de la RTBF. Alors que le CDH appelle à créer une nouvelle majorité à Bruxelles, en Wallonie et en Communauté française, le président de Défi appelle une nouvelle fois les humanistes à « nettoyer les écuries ».

À lire aussi Une crise politique qui ne manque pas de sel

Olivier Maingain avait notamment réclamé, ce mardi, la mise à l’écart de Joëlle Milquet, inculpée pour «  prise illégale d’intérêt » en avril 2016. « Je suis en droit de considérer qu’une mandataire inculpée ne peut pas faire partie de la majorité » que Benoît Lutgen « appelle de [ses] vœux ».

« Je ne fais pas une fixation sur l’affaire de Mme Milquet, explique-t-il. Je veux qu’on ait une ligne de conduite claire. Que fait-on des mandataires qui sont inculpés en attente de leur jugement ?  ».

Pour rappel, Joëlle Milquet est soupçonnée d’avoir engagé des collaborateurs au sein de son cabinet pour, en réalité, travailler sur sa campagne électorale à Bruxelles.

À lire aussi Archive | Milquet sur son inculpation: «Le juge a voulu se faire une ministre avant de partir»

Rebondissant sur cette affaire précise, Olivier Maingain fait une « proposition concrète ». « Pendant la période officielle des campagnes électorales je propose qu’on réduise drastiquement les cabinets ministériels ».

Le président de Défi veut alors détacher les membres des cabinets pour les recaser dans les administrations. « Ils ne sont donc plus au service de leur ministre ». Olivier Maingain prévoit néanmoins « une cellule restreinte autour du ministre », avec un superviseur « qui vérifie que la nature du travail soit en rapport avec le ministre et pas le candidat ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, dimanche 25 juin 2017, 19:58

    Maingain ne fait pas une fixation sur Milquet , c'est vrai qu'elle a vieilli .

  • Posté par Van Obberghen Paul, dimanche 25 juin 2017, 15:52

    Je n'ai aucune affection particulière pour Joëlle Milquet, mais si elle est inculpée, elle est toujours innocente de ce qu'on lui reproche. Elle a renoncé à tous ses mandats, ce qui me semble correct, mais de là à vouloir que tous ceux qui sont mis en examen soient en plus éjectés de leur parti, il y a une marge. Olivier Maingain veut se faire plus catholique que le Pape.

  • Posté par Roosemont Charles, dimanche 25 juin 2017, 17:28

    Le vrai moment sera quand Maingain aura réussi à écarter le CDH et le MR et qu'il devra justifier de cotinuer à travailler avec le PS qui n'a pas des casseroles mais des grosses marmites. Que dira t il alors pour se justifier ???Que ces écuries-là sont propres ?????

  • Posté par Monsieur Alain, dimanche 25 juin 2017, 16:18

    Certes, mais dans l'hypothèse de nouvelles majorités un peu partout, je ne voudrais pas qu'on revoie la tête de Mme Milquet pendant, après et entre les JT. Comme renouveau politique, il y a beaucoup mieux à faire.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Info « Le Soir » Voyages du parlement wallon: les dépenses somptuaires de Marcourt et du greffier

Du 11 au 15 novembre 2021, les deux hommes se sont rendus à l’exposition universelle de Dubaï. Vol en classe business contraire au règlement wallon, hôtel à 542 euros la nuit, guide à plus de 3.000 euros, le coût total du voyage est estimé à 19.000 euros d’après les documents obtenus par « Le Soir ». Et c’est loin d’être le seul voyage...

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une