Accueil Culture Cinéma

Plongeon dans l’univers Scorsese, obsédé de cinéma

Créée à Berlin en 2013, « Scorsese l’exposition » est la plus importante jamais consacrée au réalisateur de « Taxi driver ». Après Turin, Gand et Genève, elle s’installe à Paris, riche des archives personnelles de Scorsese et de ses amis proches comme Robert DeNiro. C’est à la Cinémathèque française que Marty a découvert pour la première fois ses objets personnels exposés. Emotion.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Plongeon dans la jungle urbaine new-yorkaise, celle de Little Italy qui a vu naître et grandir Scorsese et qui lui a inspiré ses plus beaux scénarios. Scénographie autour de New York, ville fondatrice et atelier à ciel ouvert du cinéaste, qui induit une immersion dans un cinéma traversé par les thèmes récurrents que sont la famille, la religion et plus précisément la crucifixion, la fratrie de sang ou réinventée, les hommes et les femmes rebelles, marginalisés. Films, notes, photos, objets évoquent de façon concrète ses obsessions. Car Martin Scorsese est bien un obsédé et cette obsession a comme seul nom : le cinéma, inscrit au cœur de son ADN. Pour chaque film, on constate qu’il y a bien un processus de création enfiévré.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs