Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Et quand Martinez parlera français?

Le Hennuyer Gérard Linard va donc présider la première fédération sportive du pays.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

C’est un événement pour la Wallonie, qui n’avait pas occupé ce poste depuis 50 ans, et est absente depuis longtemps de tous les postes décisionnels, même si Mehdi Bayat joue un rôle de plus en plus important.

Le problème est que Linard, même s’il tente de s’y mettre depuis hier, ne comprend guère le néerlandais, et ne le parle pas. Tout comme François De Keersmaecker, dans l’autre sens, en 2006 ; tout comme le sélectionneur espagnol des Diables, Roberto Martinez, qui s’exprime en anglais mais prend des cours de… français ! Le jour où il donnera sa première conférence de presse dans la langue de Molière, ce sera aussi un scandale ?

La vérité est que si Gérard Linard a été élu avec le score quasi macronien de 63 %, c’est sûrement que ça en arrange certains, mais aussi que son sauvetage des finances fédérales (passées d’une perte de 4,5 millions à un boni de 3,5 millions) a impressionné. Et ceux qui le traient de marionnette ne l’ont jamais vu en colère.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Moran Alvarez Marc, lundi 19 février 2018, 14:54

    Mais que ce Marinez fasse un effort et qu'il essaie de parler Français? C'est bien le MINIMUM !!!

  • Posté par Delvaux Joelle, jeudi 6 juillet 2017, 11:30

    Quand Linard parlera le flamand ;)

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs