Accueil Opinions Chroniques

L’Europe, ce continent politiquement imprévisible

La fin du populisme en Europe ? Le retour de la stabilité politique ? Une douce illusion. Lettre d’Europe.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Les populistes sont contraints de descendre de leur piédestal. Geert Wilders a essuyé une défaite aux Pays-Bas, Marine Le Pen a échoué en France, et l’AfD louche nerveusement sur la barre des cinq pour cent.

Le temps de la tourmente est révolu pour l’Europe, tout retour des nationalistes est écarté, et la montée des eurosceptiques stoppée. L’avenir appartient aux modérés, aux Européens, au centre. C’est ce que l’on entend souvent dire aujourd’hui.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vermeulen Gregory, lundi 26 juin 2017, 8:14

    Macron du centre ???? mdr ça c'est le meilleure ! Il est hyper de droite !

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs