Accueil Société Santé

Le Conseil supérieur de la santé demande la suppression des bancs solaires

Les Belges sont des plus gros utilisateurs de bancs solaires que leurs voisins européens.

Temps de lecture: 1 min

Le Conseil supérieur de la santé (CSS) plaide pour la suppression pure et simple des bancs solaires, annonce-t-il dans un avis publié lundi. Selon le CSS, il n’existe pas de niveau seuil pour l’apparition de cancer cutané et donc pas de limite sûre à recommander pour l’exposition aux UV.

En comparaison avec d’autres pays européens, le banc solaire est très largement utilisé en Belgique, estime le CSS. Ainsi, en 2015, 14 % de la population belge y a eu recours, bien que 94 % sait que son utilisation a des effets cancérogènes. Certaines idées fausses circulent toujours, ajoute le CSS. Ainsi, 40 % des Belges croient à tort que le banc solaire aide à préparer la peau et à prévenir les coups de soleil. Face à ces constats, le CSS plaide pour la suppression pure et simple des bancs solaires.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par CARION JEAN, lundi 26 juin 2017, 12:44

    Etant évident que l'excès en tout est un défaut, il convient également de se renseigner concernant cet usage, car chaque individu ne réagit pas de la même manière selon les dermatologue. En ce sens l'exposition prolongée aux UV est nicive

  • Posté par Lilien Raymond, lundi 26 juin 2017, 12:20

    Dans ce cas, il faut interdire TOUTE exposition au soleil : les plages, les espaces verts, les pelouses ou terrasses privées - ou mieux (?) : imposer le port de la burka ou du niqab, pour tous les sexes évidemment ! (tous les sexes, parce qu'il ne faut pas oublier les LGBTQrstUV ...)

Plus de commentaires

Aussi en Sciences et santé

Le fédéral veut interdire de fumer dans certains lieux de plein air

La lutte contre le tabac doit prendre un nouvel élan. Dans le classement européen comparant les législations restrictives, la Belgique stagne à la dixième place, loin derrière l’Irlande ou encore la Hongrie. Le fédéral annonce de nouvelles restrictions pour 2025, notamment l’interdiction de fumer dans les parcs d’attraction.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs