Accueil Culture Livres

Richard Ford signe un grand livre d’amour filial

Le romancier américain nous offre un superbe double portrait de ses parents, dans lequel il s’est mis tout entier.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 3 min

En 1987, Richard Ford publia un très beau livre, d’une soixantaine de pages à peine, My Mother (1), dans lequel il se penchait sur la vie de celle qui lui avait donné le jour le 6 février 1944 et qu’il aima tendrement jusqu’à sa mort, en 1980. Trente ans et une impressionnante série de chefs-d’œuvre plus tard, le romancier a complété le diptyque, en rassemblant ses souvenirs sur père. Les deux parties ont été rassemblées sous le titre (français) Entre eux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs