Accueil Culture Cinéma

Maïwenn: «J’espère que mon film fera gagner cinq ans d’analyse»

Maïwenn entraîne Emmanuelle Bercot et Vincent Cassel dans le chaos d’une passion amoureuse destructrice. Cassel y est flamboyant, mais c’est sa partenaire qui a raflé le Prix d’interprétation à Cannes en mai dernier. Entretien

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

C’est au Festival du film francophone de Namur que nous avons rencontré Maïwenn, venue présenter Mon roi, son quatrième long-métrage. Elle râlait d’avoir dû faire le voyage sans son acteur principal, Vincent Cassel. «  Il ne fait jamais oublier qu’il est une star. Il n’aime pas tout faire…  », nous dira-t-elle, un peu agacée. Mais c’est très enthousiaste qu’elle évoque son film, un plongeon au cœur du tumulte amoureux. Elle espère qu’il fera gagner cinq ans d’analyse !

Georgio dit : « On quitte les gens pour les mêmes raisons qu’on les a choisis. » Phrase forte !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs