Accueil Sports Football Football belge

S’expatrier, c’est possible!

La proposition suggérée par Gérard Linard a beaucoup fait parler d’elle. Le président fédéral précise que ce n’est pas la volonté première de l’Union belge mais qu’il faut songer à la rentabilité des Diables.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En affirmant qu’il envisageait de délocaliser les matches des Diables aux Pays-Bas (Rotterdam ?) ou en France (Lille ?), le nouveau président fédéral, Gérard Linard, a jeté un fameux pavé dans la mare, samedi. Comment, en effet, imaginer la Belgique être obligée de déplacer ses matches à domicile outre-Quiévrain ou outre-Moerdijk ? Dans son histoire, la Belgique a disputé, hors compétitions internationales (JO, Euros, Coupes du monde ou tournois internationaux comme la Kirin Cup), deux rencontres à domicile hors de ses frontières : contre l’Angleterre à Lisbonne en 1947 (amical), puis contre la Bulgarie à Florence en 1965. Elle a aussi été partie prenante de matches amicaux organisés par des adversaires étrangers dans des pays tiers. Récemment, elle a affronté, en amical, l’Arabie saoudite à Sittard (2006) puis le Qatar à Sedan (2009) mais surtout Gibraltar en officiel à Faro (Portugal) le 10 octobre 2016.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs