Accueil Belgique Politique

Crise politique: début des négociations en fin de semaine?

Le scénario d’une majorité wallonne à deux (MR – CDH) ou à trois (avec Ecolo) se précise. Les partis pourraient lancer les choses sérieuses dans quelques jours. Au menu, la gouvernance mais aussi le socio-économique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Un tournant cette semaine ? Qui sait… En temps de crise politique, chaque mot compte. Après avoir organisé un «  dialogue  » la semaine dernière avec le MR, Ecolo et finalement Défi, le CDH passe dès ce mardi, annonce-t-il, à une phase d’«  analyse approfondie  ». En commençant par le président libéral Olivier Chastel, premier invité du président Benoît Lutgen ce mardi, à 10 heures. Analyse approfondie ? On n’est pas loin d’un début de négociations, là…

Le poids des mots ? Il est à trouver aussi dans la déclaration, lundi, de la coprésidente d’Ecolo, Zakia Khattabi : «  Le PS dans l’opposition, c’est sans doute une mesure de salubrité publique.  ». Du côté centriste, on n’était pas loin de la considérer, lundi, comme « la » phrase clef du jour…

Reprenons.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Putters Fernand, mardi 27 juin 2017, 8:43

    Je trouve que krok et Gélul commencent à fatiguer, si on les débranchait?

  • Posté par Giot Francis, lundi 26 juin 2017, 22:25

    il faut espérer qu'écolo ne lâchera pas le morceau du décumul des mandats, c'est le seul moyen d'éviter le cumul ou la concentration du pouvoir ! de toutes façons en Wallonie aller dans la majorité n'a pas de sens pour écolo car ils seront de nouveaul a cinquième roue du carosse et quand on sait ce ue le CDH a fait des avancées obtenues pendant la dernière législature il vaudrait mieux s'abstenir !

Aussi en Politique

120 élues se mobilisent pour un #Metoo politique belge

Des femmes élues de tous partis, collaboratrices, attachées parlementaires et militantes gravitant autour et dans les milieux politiques, appellent le monde politique à prendre ses responsabilités face aux violences sexistes, sexuelles et psychologiques exercées par des mandataires publics ou apparentés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs