Accueil Belgique Politique

Josy Dubié sur la gouvernance: «Ecolo aussi doit revoir quelques petites choses»

L’ex-sénateur vert raconte que, pendant ses dix années dans les assemblées, il a dû céder au parti quasiment tous ses collaborateurs parlementaires. Entretien.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 3 min

Josy Dubié fut, pendant dix ans, une figure d’Ecolo, comme sénateur et député bruxellois. En 2010, il claque la porte du parti, après un conflit sur un thème international (lié au Brésil). Aujourd’hui, dans le contexte de crise de gouvernance que l’on connaît, il continue de penser qu’«  Ecolo est certainement plus blanc que les autres partis  ». Mais il profite tout de même des débats actuels, en Belgique et en France, pour enjoindre à son parti de «  revoir quelques petites choses...  » Car lorsqu’il était sénateur, il devait céder quasi tous ses attachés parlementaires au parti...

Ecolo, aussi, a quelques mauvaises pratiques ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lambert Guy, mardi 27 juin 2017, 9:54

    on sent beaucoup de polémiques dans cet article. De quand parle-t-on?1999! Est-ce que cela se fait encore aujourd'hui? Dubié avoue ne pas le savoir et le journaliste, apparemment, ne s'est pas renseigné et n'apporte rien alors que c'est son rôle. Et pour finir, dubie annonce même que c'est peut-être légal! Est-ce vraiment de l'info que propose Le Soir ici? ou de la polémique populiste?

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs