Accueil Société

Éviter les retards de langage chez l’enfant, ça s’apprend!

Une campagne de l’Office Nationale de l’Enfance (ONE) attire l’attention sur l’acquisition du langage chez les 0-3 ans. Les enfants qui entendent peu de mots à la maison risquent de parler plus tardivement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

C ivciv ! » Efe, bientôt trois ans, désigne un animal parmi les stickers qu’il détache méticuleusement avant de les recoller sur sa feuille de papier. « Heuuu… Ça veut dire poussin, ça ? », s’enquiert Nathalie Tissier, travailleuse médico-sociale à l’ONE depuis 25 ans, auprès de Feyza, la maman du petit garçon. « Oui, oui, c’est ça ! » opine la jeune mère.« Et le crocodile, tu vois un crocodile sur la page ? », poursuit la responsable de la consultation de la rue Vlogaert, près de la gare du midi. « Là ! » pointe le gamin en révélant ses petites dents dans un grognement (gentiment) agressif, singeant la bête ouvrant grand la gueule. Un joyeux éclat de rire collectif retentit dans le lieu de rencontre parents-enfants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Collard Claire, mardi 27 juin 2017, 16:14

    "A l’âge de trois ans, le décalage entre certains enfants peut atteindre 25 millions de mots !" ... ??? Voilà une affirmation qui mériterait quelques explications ! L'adulte moyen en maitrise 3 à 6000 et un dictionnaire en contient environ 60000 ....

  • Posté par Doyen Bastien, mardi 27 juin 2017, 17:43

    Bonjour, notre journaliste tient à vous répondre ceci: "Merci pour votre remarque. Mon article n'était visiblement pas assez clair. Il s'agit de nombre de mots dans l'absolu, pas de mots différents. D'autres articles rapportent aussi de tels chiffres, comme celui-ci (http://firstwords.ca/intervenantes-a-la-petite-enfance/recherche/une-catastrophe-precoce-un-ecart-de-30-millions-de-mots/) ou celui-là (http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/services-a-la-personne-et-aide-a-l-enfance/inegalites-a-quatre-ans-un-enfant-defavorise-a-entendu-30-millions-de-mots-de-moins-qu-un-enfant-de-famille-aisee_2215646.html) . Merci de votre remarque et désolée de la confusion liée à la formulation." Bien à vous, Bastien Doyen, community manager pour Le Soir

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs