Accueil Belgique Politique

Olivier Chastel: «Je ne vois pas pourquoi on devrait se précipiter en Wallonie»

Olivier Chastel veut convaincre Ecolo et Défi de composer des majorités alternatives en Wallonie, à Bruxelles comme à la Communauté. Le président du MR pointe la ministre-présidence wallonne pour son parti. Entretien.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Après quatre heures d’entretien avec Benoît Lutgen, entre 10h et 14h, Olivier Chastel a déjeuné rapidement avenue de la Toison d’Or, siège du MR, il achève son café, lorgne sa mousse au chocolat, nous livre longuement son sentiment à ce stade de la « crise politique »....

Quatre heures d’entretien avec Benoît Lutgen... Le nouveau programme de majorité est prêt ? En tout cas, c’est du sérieux, dirait-on.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par stals jean, mercredi 28 juin 2017, 12:42

    osté par stals jean, Il y a 1 minute Tout, dans le discours de Chastel transparaît, comme un coup de poing dans l’œil, une finalité. Sauvegarder, protéger les intérêts des détenteurs du vrai, du seul Pouvoir, qui se mondialise en détruisant tout sur son passage. Le pouvoir Financier qu’il s’appelle. Le reste c’est de la vaste blague, de la rigolade, du »foutage de gueule » à l’échelon planétaire. D’ailleurs, je l’ai déjà écris 100 fois, en Belgique les journalistes, les éditorialistes, les polémistes à la rigueur, réellement indépendants, ceux qui ne sont pas rémunérés par les groupes de presse, à de très rares exceptions près, n’existent tous simplement pas. La « Liberté » de la presse, la presse en sa qualité de « quatrième pouvoir comme certain disent, c’est un leurre un leurre presqu’ absolu. Pourquoi ? Parce que les patrons des médias, tous supports confondus, sont aussi les patrons des multinationales, ces maitres du monde qui dictent à tous les dirigeants politiques de toutes les nations sans exception aucune leurs manières bien à eux d’organiser la « Marche du Monde ». Nous nous croyons en « Démocratie » parce que le citoyen apprend par les médias qu’un Lutgen malgré son insignifiance crasse, a envoyé le PS au tapis, parce que des Mayeur, des Moreau des Gilles ou des curés pédophiles sont tout à coup à la une des quotidiens de presse…Vaste rigolade, pendant ce temps la l’évasion fiscale dans les paradis terrestres, la fuite des capitaux, les bombes qui pleuvent sur les millions d’innocents, toutes choses qui rapportent des milliards des centaines de milliards aux patrons des banques ceux la qui détiennent aussi les « DETTES PUBLIQUES » assassines. Pendant que les médias amusent le bon peuple, avec un Chastel qui se prend tout à coup à rêver de grand soir aussi bleu que ses chemises, les agressions contres les 500.000 demandeurs d’emplois contre l’Enseignement, même universitaire qui va finir comme celui de l’Afrique profonde, contre les services publics qui vont finir comme ceux préconisés par Trump, contre l’Environnement qui va finir comme dans les chambres à gaz…etc etc. La « Dette Publique » permet tout, absolument toutes les crapuleries possibles et imaginables exercées contre l’Humain, contre le Vivant. Ces crapuleries demandent une complicité absolue d’un tas de collabos, je n’attends donc rien des médias aux ordres. Un petit espoir, tout petit, Internet et les réseaux sociaux, tant que ce libéralisme à la mode, cet ultralibéralisme des « Marchés » fascisants, n’est pas encore arrivé à tuer dans l’oeuf ce dernier espoir d’une démocratie participative et citoyenne, qui elle aussi pourrait bien se constituer en multinationale, en contre pouvoir efficace.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs