Drame de Hillsborough: six personnes inculpées, 28 ans après les faits

© EPA
© EPA

Six personnes soupçonnées de porter une part de responsabilité dans le drame du stade de Hillsborough en Grande-Bretagne, lors duquel 96 supporteurs avaient trouvé la mort en 1989 dans un mouvement de foule, ont été inculpées, a annoncé mercredi le parquet britannique. Parmi les personnes poursuivies figurent quatre anciens policiers, a précisé dans un communiqué Sue Hemming, directrice du service de contre-terrorisme et des crimes spéciaux du parquet de la couronne britannique (CPS).

David Duckenfield, aujourd’hui à la retraite, est poursuivi pour «homicides par négligence grave». L’ancien policier avait déjà reconnu avoir décidé d’ouvrir la porte d’accès au stade, précipitant ainsi la ruée de supporteurs pressés d’arriver au match et l’écrasement de certains dans la confusion. Les autres inculpations concernent entre autres des faits d’entraves à la justice, la police ayant été accusée d’avoir voulu enterrer l’affaire.

Ce nouveau rebondissement intervient un peu plus d’un an après les conclusions d’un jury affirmant que les décès de 96 supporteurs n’avaient pas été accidentels. Les jurés avaient surtout pointé du doigt les manquements de la police, accusée d’avoir voulu se couvrir.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Charles Michel croyait qu’il pourrait vaincre la tradition. Celle qui veut que le premier sommet rate.

    Charles Michel rate son pari: il faudra encore un sommet pour le budget européen

  2. Les caricatures antisémites de l’année dernière seront-elles de retour dimanche dans les rues d’Alost
? Il semble que oui
!

    Le carnaval d’Alost pourrait donner lieu à de nouveaux dérapages: comment en est-on arrivé là?

  3. PHOTO NEWS

    Désormais, Mehdi Carcela est décisif d’une autre manière au Standard

La chronique
  • Un smartphone {pliable} ou {pliant}?

    Voici quelques jours, votre quotidien favori a répercuté une annonce qui n’avait rien de téléphoné, semble-t-il : une célèbre entreprise sud-coréenne va commercialiser en Belgique son deuxième smartphone pliable. Un smartphone pliable  ? Moue dédaigneuse dans les chaumières branchées High-Tech, qui se transforme toutefois en jubilation quelques lignes plus loin : cette fois, il est question d’un smartphone pliant. Un smartphone pliant ? Au risque d’encourir les ricanements condescendants de certains geeks, ce billet va tenter d’explorer les plis et replis de ces téléphones que l’on dit intelligents.

    Ils plient tous…

    Cette chronique vous a proposé, il y a quelques semaines, une analyse des suffixes -ant et -...

    Lire la suite