Accueil Marché de l’art

Pierre Bergé met musique et poésie à l’encan

L’édition originale des « Maîtres chanteurs de Nuremberg » annotée par Richard Wagner est le clou de la vente.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’ancien patron de la maison de couture Yves Saint Laurent, Pierre Bergé, poursuit la vente de sa bibliothèque en mettant aux enchères mercredi chez Drouot à Paris partitions prestigieuses et rares éditions originales d’œuvres poétiques.

Il s’agit de la troisième vente de cette bibliothèque riche de quelque 1.600 ouvrages, partitions musicales et manuscrits précieux du XVe au XXe siècle. Au total, 260 pièces sont mises en vente cette fois-ci.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Marché de l’art

L’encombrant débat des restes humains

Trois crânes humains issus d’une collection coloniale privée qui devaient être vendus aux enchères à Bruxelles ont amorcé la discussion. Faut-il interdire le commerce des restes humains ? Que restituer, que garder et que confier aux musées ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs