Accueil La Une Culture

Loyle Carner, rappeur en deuil

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 4 min

Petit phénomène du rap UK, Loyle Carner débarque à Couleur Café avec un premier album trois étoiles sous le bras.

Loyle Carner ne tient pas en place. Et avec ça, il a la crève. Il se mouche, change de position, éternue, traverse la pièce tout en continuant à parler avec un débit ultrarapide et un cockney accent cisaillé à la hache. Bref, tout le contraire de son flow aussi relax que compréhensible (même si l’accent british est prononcé).

A 22 ans, Loyle Carner est le nouvel ambassadeur du hip-hop britannique. Son premier album, Yesterday’s Gone, est un petit chef-d’œuvre qui déjoue tous les clichés du rap game : intimiste et musical, naviguant entre jazz et pop indé, le disque pourrait créer sa propre catégorie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Les coups de cœur du MAD

White Noise questionne la société d’hier et d’aujourd’hui , la prospérité à outrance et la masturbation intellectuelle. Kore-eda n’a rien perdu de sa force narrative. Le tour de force poétique et musical de Daria Nelson et Mathias Malzieu ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs