Sida: le générique du médicament le plus avancé introduit en Afrique

La version générique, et donc peu onéreuse, du médicament le plus avancé contre le virus du VIH a été introduite au Kenya, une première en Afrique où plus de 25 millions de personnes souffrent du sida, a annoncé mercredi l’organisation Unitaid.

Le dolutegravir (DTG) est disponible sur le marché depuis quelques années, et est déjà largement utilisé dans les pays développés. Mais son prix restait souvent trop élevé pour être acheté dans le cadre de programmes à grande échelle de lutte contre le sida menés dans des pays africains. «La version générique du DTG a deux avantages: d’un côté, il est très bon d’un point de vue purement pharmaceutique, et de l’autre, son prix est beaucoup plus avantageux», a assuré à l’AFP Robert Matiru, de l’organisation Unitaid, qui a pour but de réduire les coûts des médicaments traitant de maladies telles que le sida ou la tuberculose.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous