Le PS liégeois se prononce en faveur d’un décumul financier

© Belga
© Belga

Le PS liégeois s’est dit favorable à 80 % à un décumul limité aux rémunérations entre les fonctions de bourgmestre, échevin ou président de CPAS d’une part, et un mandat parlementaire d’autre part, a fait savoir mercredi soir la Fédération liégeoise du PS à l’issue d’une assemblée générale. Le vote en faveur d’un décumul intégral n’a recueilli que 21 %.

La Fédération liégeoise se prononçait avant le congrès national du PS de dimanche au cours duquel le parti approuvera une série de mesures devant favoriser la bonne gouvernance publique.

Au cours de ce congrès, « la Fédération liégeoise du PS exprimera son choix que tout parlementaire européen, fédéral, régional ou communautaire qui détient également un mandat de bourgmestre, échevin ou président de CPAS doit exercer cette fonction locale à titre gratuit ». Les délégués des Unions socialistes communales ont également voté (60 %) contre le décumul intégral dans les communes de plus de 50.000 habitants.

Sur le même sujet
Partis politiques
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le carnaval d’Alost suscite à nouveau la polémique.

    Carnaval d’Alost: le gouvernement israélien entre dans la polémique

  2. «
Le racisme est un poison, la haine est un poison. Et ce poison existe dans notre société
», a déploré la chancelière Angela Merkel, jeudi matin à Berlin.

    Double fusillade en Allemagne: un terrorisme qui vise la guerre civile

  3. Air connu
: «
La norme sociale est défaillante en Belgique. Les conducteurs ont trop tendance à se vanter de rouler vite. L’image de la vitesse au volant est trop positive
».

    Le Belge est toujours addict à la vitesse

La chronique
  • Parce que le racisme tue…

    A ceux qui se demanderaient pourquoi développer des plans de lutte contre le racisme, pourquoi réguler les propos haineux, pourquoi s’indigner, condamner et aussi poursuivre ceux qui stigmatisent l’autre, le traitent comme un inférieur, à ceux qui s’étonnent qu’on ne trouve pas drôles les saluts nazis ou les caricatures antisémites fussent-ils servis en plat de résistance dans un restaurant ou sur un char dans un cortège, l’Allemagne apporte, hélas à nouveau,...

    Lire la suite