Accueil Belgique Politique

L’administration francophone aux mains du PS, futur boulet du gouvernement?

Après le coup de poker de Lutgen, une nouvelle majorité verra le jour. Elle devra composer avec ces fonctionnaires marqués « PS ». Le parti accapare la majorité des postes à responsabilité dans l’administration francophone et les organismes d’intérêt public. Enquête.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 8 min

On ne raye pas le PS de la carte politique francophone d’un coup de baguette magique. Et même si Benoît Lutgen réussit son coup de poker, en envoyant les socialistes valdinguer dans l’opposition à tous les niveaux de pouvoir, il restera des « rouges » un peu partout. Pas des élus. Mais des militants, des encartés, des ex-cabinettards, qui trustent la majorité des postes à haute responsabilité au sein de l’administration francophone. Idem au sein des organismes d’intérêt public.

Et le potentiel changement de majorité côté francophone ne les fera pas disparaître. Le prochain gouvernement devra donc s’entendre avec des fonctionnaires tombés dans la marmite socialiste depuis belle lurette. Ne risque-t-on pas la paralysie ? Des coups de Trafalgar ? Des fuites organisées pour empêcher la nouvelle majorité d’avancer ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par jacques rabbot, vendredi 30 juin 2017, 21:02

    Cela fait des années qu'on les a laissés s'installer partout,. Parce que c'est l'électeur du PS qui est responsable de la situation actuelle, par son irresponsabilité, son aveuglementy volontaire face aux affaires et par sa bêtise : on ne vote pas pour un parti "parce qu'on a toujours voté ainsi dans la famille". Les gens qui ont un semblant de cerveau ne votent plus de cette manière.

  • Posté par Weissenberg André, jeudi 29 juin 2017, 11:23

    Il faut dé-PSiser l'Administration. Comme l'Allemagne a procédé, après-guerre, à la dé-nazification de la sienne.

  • Posté par M. CREMER , jeudi 29 juin 2017, 10:47

    Personnellement, j'ai terminé ma carrière en tant qu'inspecteur général. Sans carte de parti ou de syndicat. Je na' jamais trahi la confiance de mon ministre; peu importe sa couleur politique. Mais une fois je me suis même fait engueulé par mon DG devant le chef cab parce que je défendais le point de vue de l'administration alors que mon DG s'aplatissait devant le chef cab de la même couleur politique que lui Il est vrai que j'ai parfois constaté des DG "saboté" ou tenté de le faire les actions du Cabinet. J'ai bien dit parfois. Souvent des DG PS ou CDV. Personnellement, j'ai travaillé le plus souvent avec des ministres de ces deux partis.

  • Posté par Schurmans Jacques, jeudi 29 juin 2017, 10:34

    Une manifestation de plus de la RPBW (république populaire bananière wallonne): "Il ne suffit pas de débrancher" (comprendre: car toute l'administration wallonne est gangrénée par le PS et s'opposera aux décisions d'un gouvernement non socialiste). Comme au Brésil ou au Venezuela, les socialistes wallons refusent de quitter le pouvoir quand ils sont mis en minorité. Et utilisent leur héraut, le Soir (alias Pravda de Mons) pour claironner leurs menaces. A quand un cordon sanitaire pour les isoler avec le PTB?

  • Posté par Willy Van Steen, jeudi 29 juin 2017, 10:00

    Quelle pourriture ce monde politique et surtout le PS qui a conditionné tant de fonctionnaire à avoir la carte du parti!! Et la toute dernière en date: http://www.msn.com/fr-be/actualite/national/et-maintenant-le-parachute-dor%C3%A9-yvan-mayeur-a-touch%C3%A9-en-plus-de-ses-salaires-294000%E2%82%AC-pour-avoir-quitt%C3%A9-volontairement-le-parlement-en-2014/ar-BBDr2y6?li=AAaAA0O&ocid=spartandhp C'est l'ensemble des règles de la politique qui doit être remise en cause, il faut réellement procéder à un nettoyage complet!! On parle souvent des "républiques bananières" pour dénoncer la corruption, mais c'est encore bien pire chez nous!! Et tous les rouages ont été mis en place pour que ça ne puisse pas changer! Comme le chantait Sardou, "ils sont devenus fous"!

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs