L’ONU supprime 600 millions de dollars du budget pour la paix, l’ambassadrice américaine s’en félicite

© Photo News
© Photo News

Les États-Unis ont obtenu gain de cause à l’ONU qui devra réduire son budget pour les Casques Bleus de plus d’un demi-milliard de dollars, soit 7.2 % du budget. L’ONU et les États-Unis ont conclu un accord de principe ce mercredi qui doit encore être validé par l’Assemblée générale de l’ONU. Le vote pourrait avoir lieu vendredi.

Les Nations unies ne disposeront donc plus que de 7,3 milliards de dollars pour les opérations de maintien de la paix au lieu des 7,87 milliards actuellement, ont précisé des diplomates proches des négociations. En tout, 600 millions de dollars seront donc coupés du budget pour la paix.

Cette situation a ravi l’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, qui s’est empressée de se féliciter sur Twitter. Les États-Unis, premier contributeur à ce budget, espéraient une diminution encore plus significative atteignant 1 milliard de dollars – soit 13 % – mais l’ambassadrice a tenu à préciser que ce n’était « que le début ».

« En seulement cinq mois que nous sommes ici, nous avons supprimé la moitié d’un milliard de dollars du budget pour le maintien de la paix, et ce n’est que le début », a publié Nikki Haley.

Les missions de l’ONU les plus touchées par la coupe budgétaire seront celles de la région du Darfour, au Soudan et de la République Démocratique du Congo (RDC), qui sont les opérations les plus coûteuses (plus d’un milliard de dollars chacune). Mais il y aura des réductions de budget «  systématiques » dans l’ensemble des opérations de maintien de la paix sous la pression des États-Unis, a prévenu un diplomate sous couvert de l’anonymat. «  La pression des États-Unis conduit le budget des opérations de la paix à suivre une trajectoire décroissante », a précisé ce diplomate.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous