Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Philippe Gilbert: «Malgré mon expérience, je serai stressé au moment de me lancer samedi»

Le Liégeois s’élancera samedi dans son huitième Tour de France, son premier depuis... 2013.

Temps de lecture: 4 min

Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) s’élancera samedi dans son 8e Tour de France, le premier depuis 2013. Le Liégeois, qui ne compte qu’un succès d’étape dans la Grande Boucle lors de son année de grâce en 2011, souhaite doubler la mise en 2017. Outre le succès d’étape, sa mission sera d’aider l’Irlandais Daniel Martin qui visera quant à lui une place en vue dans le classement général, ainsi que le sprinter Allemand Marcel Kittel avide de victoires partielles.

Philippe Gilbert était tout sourire, jeudi, au point presse de son équipe à Düsseldorf, impatient d’en découdre dès samedi, dans le prologue de son 8e Tour de France. Le Liégeois veut gagner durant les trois prochaines semaines. Il ne s’est en effet imposé qu’une seule fois en sept participations au Tour de France, dans la 1e étape de l’édition 2011, au Mont des Alouettes. Ce succès lui avait permis d’endosser le maillot jaune.

« On sait directement que l’on est au Tour de France quand on voit l’attention de tous les médias. C’est juste très spécial », a expliqué Philippe Gilbert. « J’ai toujours dit que le Tour n’était pas ma course préférée car il y a tout ce stress qu’il y a à côté du sport, toutes ces sollicitations, le trafic avant et après les étapes, tous ces gens qui sont au bord de la route et qui regardent leurs téléphones et mettent ainsi les coureurs en danger en permanence. Si je peux faire passer un message au public, je conseillerai de garder les enfants derrière sur le bord de la route, d’être prudent et attentif, de laisser la route libre au maximum pour les coureurs. »

Le lauréat du dernier Tour des Flandres, désormais sous les couleurs de la Quick Step, espère bien porter à au moins 73 le compteur du nombre de ses succès chez les pros durant les trois semaines à venir. « Je n’ai qu’une victoire à mon actif sur le Tour de France et j’aimerais donc doubler la mise. L’étape de lundi à Longwy est la première qui va me convenir. En plus, elle est en début de Tour et on pourra jouer sur la fraîcheur. Mais je ne serai pas le seul candidat, je pense notamment Peter Sagan et à Greg Van Avermaet qui seront eux aussi des favoris. Quant au maillot jaune, on ne sait jamais. Ça risque d’être compliqué dans les premières étapes mais pourquoi pas plus tard : dans une échappée après une semaine, tout est possible. Je pense en tout cas que le premier chrono, le prologue de ce samedi, va déjà créer des écarts avec 14 kilomètres au menu. Et, malgré toutes mes années d’expérience, je serai stressé sur la rampe de départ et ça sera plutôt bon signe car, si on n’est pas stressé, ça veut dire qu’on va faire un mauvais temps. »

La première étape en ligne du Tour de France arrivera dimanche à Liège, sur les terres de Philippe Gilbert. « Une arrivée à Liège est toujours très sympa car je serai à 25 kilomètres de la maison. Il y aura une certaine attente de mes fans mais ce sera une arrivée au sprint et le mot d’ordre sera d’aider Marcel Kittel à gagner. Si l’équipe peut gagner à Liège, c’est bien aussi. »

L’équipe Quick-Step Floors est annoncée très offensive sur les routes du Tour de France, avec des opportunités de victoires sur différents terrains. « Le but est de gagner le maximum d’étapes. Je viserai donc une victoire, Marcel Kittel tentera de gagner des sprints, Daniel Martin sera là pour jouer le classement général. On sait que Dan, même s’il a des grosses lacunes en contre-la-montre, est un coureur qui répond souvent présent. Il a été un des plus réguliers depuis le début de la saison. Il est en grande forme et nous serons là pour le soutenir, même si le podium sera compliqué. »

En sept participations, Philippe Gilbert a rejoint Paris à six reprises, en ne renonçant qu’en 2007 (avant la 15e étape). Son meilleur classement général demeure une 38e place en 2008 et le moins bon la 112e en 2008. Lors de sa dernière participation, en 2013, il avait pris la 62e place sur les Champs-Elysées.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb