Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Greg Van Avermaet sans pression au Tour

Le Waeslandrier, leader des classements UCI et WorldTour entame son cinquième Tour de France dans des conditions quasi parfaites.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Au cœur du Messe de Düsseldorf, repaire de la presse mondiale jusqu’à l’envol du Tour ce samedi, le numéro 1 mondial et champion olympique en titre apparaît d’une totale zénitude. Polo BMC aussi noir que la toise, Greg Van Avermaet semble s’amuser du feu roulant des questions auquel son équipier australien Porte est soumis. «  Je suis ici en underdog, ce qui est finalement devenu assez rare pour moi. C’est plutôt sympa, assez confortable comme statut…  »

Leader des classements UCI et WorldTour au bout d’un printemps des classiques d’une incroyable densité, le Waeslandien aborde son 5e Tour de France dans des conditions quasi parfaites. Pas d’autre pression que celle qu’il s’impose lui-même, en qualité de compétiteur hors pair, pas d’autre impératif que l’altruisme au sein d’une équipe tout entière mobilisée par l’accomplissement du destin de Richie Porte. Et si une ouverture se présente, il ne se fera évidemment pas prier…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs