Accueil Belgique Politique

En Wallonie, un mandat sur 20 pose question

Suite au scandale Publifin, le gouvernement wallon a réalisé un audit complet des intercommunales de la région. Résultat, 277 mandats sont indûment rémunérés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Accrochez-vous : 350 pages, 600 structures étudiées mais 1.000 inventoriées (dont 253 communes et autant de CPAS, 5 provinces, 77 intercommunales et 64 sociétés de logement), 400.000 données traitées, 120 critères thématiques dont 48 consacrés à la gouvernance, 5.738 mandats recensés… Voici l’impressionnant catalogue affiché par le « cadastre des intercommunales et organismes supra-locaux en Région wallonne » réalisé par le consultant BSB entouré de quatre spécialistes universitaires(1).

En janvier, les développements du scandale Publifin avaient provoqué cette réaction du gouvernement PS-CDH : Pierre-Yves Dermagne, le remplaçant de Paul Furlan au ministère des Pouvoirs locaux, recevait mission de faire réaliser un audit complet du secteur. La tâche était titanesque. Elle débouche sur un document de synthèse qui est en cours d’analyse par le ministre, même si l’actuelle crise gouvernementale rebat évidemment les cartes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Vandevelde Pierre, vendredi 30 juin 2017, 11:22

    Personne ne parle des mandats dans les sociétés privées connexes qui ont été créées afin d'échapper à tout contrôle.

  • Posté par Adam Paul, jeudi 29 juin 2017, 22:24

    D'abord faire un gros nettoyage dans les intercommunales, supprimer celle faisant double emploi, celle permettant de placer des amis. Organiser un contrôle rigoureux sur les filiales Avant de vouloir supprimer les Provinces, car nous nous dirigeons de nouveau vers une mains mise d'un seul pouvoir

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs