Accueil Opinions Cartes blanches

La défense sociale en Belgique: le débat ne doit pas évacuer la complexité de la situation

Trois interpellations parlementaires ont été adressées le 7 octobre dernier au ministre de la Justice Koen Geens, concernant l’avenir de la défense sociale en Belgique. Les professionnels du secteur encouragent la poursuite du débat en attirant l’attention sur la complexité criminologique et psychopathologique de cette matière sensible.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Le sort des personnes internées n’est pas une question simple. Le pire que l’on puisse faire serait de caricaturer le débat et de le simplifier. Deux « tactiques » s’opposeraient alors : les uns insisteraient à tout va sur la haute dangerosité de ces malades mentaux, les autres prôneraient une stricte considération médicale de ces personnes dont on aurait évacué toute problématique criminologique. Le débat médico-légal est hautement plus complexe et mérite une considération subtile.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs