Accueil Société

Cela s’est passé un 30 juin: «Elisabeth Brichet est enterrée près de Sedan»

Le forestier français avoue avoir violé et étranglé Elisabeth Brichet. Il aurait fait une dizaine de victimes en France et en Belgique. Sa femme était sa complice.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 8 min

(article paru le 1er juillet 2004)

Elisabeth Brichet a bien succombé aux griffes acérées de Michel Fourniret, ce forestier français de 62 ans incarcéré depuis un an, à Dinant. Après que sa propre femme l’a dénoncé, l’homme a avoué. Au fil de ses aveux, l’homme est devenu un dangereux serial killer. C’est ainsi que l’a décrit hier le procureur du Roi de Namur, Cédric Visart de Bocarmé. Le cadavre d’Elisabeth a été enterré dans des bois près de Sedan. On commencera aujourd’hui à déblayer les terres. Comme on le vit, il n’y a guère, à Sars-la-Buissières et à Jumet.

Au total, Fourniret aurait fait une dizaine de victimes, selon sa femme, Monique Olivier. Il accepte, lui, d’endosser sept assassinats. Ceux de cinq jeunes filles en France, sur lesquels les magistrats belges ne veulent pas apporter d’explications, celui d’Elisabeth Brichet et celui d’un homme jusqu’à présent non identifié.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs