Accueil Monde États-Unis

Deux journalistes insultés par Trump s’interrogent sur sa santé mentale

Le comportement du président américain dérange de plus en plus.

Temps de lecture: 2 min

Les deux journalistes vedettes de la chaîne MSNBC, Mika Brzezinski et Joe Scarborough, qui ont fait l’objet d’attaques personnelles et insultantes sur Twitter par Donald Trump, ont dénoncé vendredi un président américain «à la dérive» et mis en doute sa santé mentale.

«L’obsession malsaine du président avec Morning Joe (l’émission matinale de MSNBC, ndlr) ne sert pas l’intérêt de son état mental, ni du pays qu’il dirige», écrivent les deux journalistes dans un éditorial publié par le Washington Post, intitulé «Donald Trump ne va pas bien». «Les dirigeants et les alliés de l’Amérique se demandent une nouvelle fois si cet homme a les capacités requises pour être président», poursuivent-ils.

Des insultes « de cour d’école »

Donald Trump avait fustigé jeudi en deux tweets assassins «la folle Mika au faible QI» et «Joe le malade mental». Il affirme avoir refusé de les recevoir en décembre dans sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride, et mentionne que Mika Brzezinski «saignait abondamment à cause d’une chirurgie esthétique au visage».

Mika Brzezinski et Joe Scarborough — en couple à l’écran comme à la ville — parlent «d’insultes de cour d’école» et accusent le président américain de mensonges. «Nous sommes convaincus que l’homme n’est pas mentalement équipé pour continuer à regarder Morning Joe», écrivent encore les deux journalistes qui conseillent au président américain de se contenter de «rester branché sur Fox&Friends», l’émission de Fox News très favorable à Donald Trump.

«Ce sera mieux pour l’Amérique et le reste du monde», concluent-ils.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Michiels-sudowicz , samedi 1 juillet 2017, 12:34

    Mon petit Raymond, ne te moque pas de la 'Grande Armée Américaine', comme tu la nommes, car, et tu devrais pourtant le savoir, que sans elle les Nazis seraient, depuis 1940, toujours la à nous pourrir la vie. Sans rancune, j'espère.

  • Posté par Ignace Buysse, vendredi 30 juin 2017, 19:50

    Quelle chance que Macron veuille l'inviter au défilé du 14 juillet, ça le rachète ...

  • Posté par Lilien Raymond, samedi 1 juillet 2017, 10:53

    Pas sûr que cela le rachète ! Il est capable de tweeter sur "le minable défilé français" en regard de "la Grande Armée Américaine" ...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une