Accueil Société

Frank Hardeman, futur homme fort de l’Agence nucléaire

L’actuel directeur adjoint du Centre d’étude de l’énergie nucléaire à Mol devrait remplacer Jan Bens à la tête de l’Agence de contrôle nucléaire.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

On connaît le nom du futur patron de l’Agence de contrôle nucléaire (AFCN). Celui qui remplacera l’actuel directeur, Jan Bens, censé partir à la retraite le 1er mai 2018.

Enfin, on le connaît presque. Car rien n’est encore officiel. Il reste quelques « formalités », dont la décision officielle du ministre de l’Intérieur Jan Jambon. Mais nos sources convergent : l’affaire est quasi pliée. Et c’est Frank Hardeman, actuel directeur adjoint du Centre d’étude de l’énergie nucléaire à Mol, qui est seul, en pole position pour rafler la mise.

©sckcen

Ce vendredi, le conseil d’administration de l’AFCN s’est en effet réuni pour étudier la short list de candidats sélectionnés par le chasseur de têtes Korn Ferry. Ils devaient être quatre : deux Flamands, deux francophones. Mais la liste comportait six noms. Trois de chaque sexe linguistique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs