Accueil Belgique Politique

Les conséquences de la démission d’Yvan Mayeur du PS

Yvan Mayeur a démissionné du PS ce vendredi matin, avant même la tenue de la commission de vigilance qui, d’après nos informations, devait statuer sur son sort (et celui de Pascale Peraïta). Une décision qui n’a pas laissé de marbre…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

D’un côté, Laurette Onkelinx, présidente de la fédération, proche politiquement, une amie : « Yvan Mayeur a décidé, en son âme et conscience, qu’il devait démissionner du PS (…) Il considère que, quelle que soit la volonté de la commission de vigilance, sa position ne peut que nuire au PS. C’est une décision responsable prise dans l’intérêt de l’ensemble des militants du PS. »

De l’autre, Rudi Vervoort, ministre-président bruxellois, avec lequel l’ex-bourgmestre de Bruxelles-Ville entretenait des relations politiques conflictuelles : « La décision d’Yvan Mayeur de quitter le PS était inéluctable. Il en allait de son intérêt et de celui du parti. Je prends acte et je salue cette décision personnelle difficile à prendre… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs