Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Benoot: «Le Tour, c’est plus dur que l’université»

Avec son air de ne pas y toucher, son allure détachée par rapport au contexte, l’universitaire Tiesj Benoot mesure pourtant qu’il intègre ce samedi le plus grand événement sportif de sa discipline. Deuxième plus jeune partant du Tour (le moins âgé étant le Français Elie Gesbert, de Fortuneo, qui fête ses 22 ans… ce samedi), le Gantois de Lotto-Soudal n’a jamais participé à une course de trois semaines.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Tiesj, quelles sont vos impressions avant les premiers coups de pédales ?

C’est mon premier grand Tour et j’ai choisi le plus exigeant pour mon baptême. Je ne sais pas ce qui va arriver, je suis surtout très curieux de voir dans quel état je me trouverai à Paris après trois semaines au plus haut niveau. Je suis d’abord fasciné par le nombre de journalistes, ensuite par la foule à la présentation. Cela me rappelle le départ du Tour des Flandres.

Un jeune coureur rêve paraît-il systématiquement du Tour, c’est aussi votre cas ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Tour de France: Tadej Pogacar, favori des retrouvailles

Tadej Pogacar, double maillot jaune sortant, débarque en grand favori pour la conquête d’une nouvelle tunique au Danemark, où la formation Jumbo-Visma de Roglic, Vingegaard et van Aert veut jouer sur la puissance collective pour plier les certitudes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs