Accueil Société

Le projet de Francken facilitera la détention des demandeurs d’asile

Le gouvernement retranscrit quatre directives européennes sur la migration. Le texte fourre-tout contient quelques détails monstres selon les associations et le HCR. Le « risque de fuite », plus facile à établir, permettra d’envoyer le demandeur d’asile en centre fermé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

Les députés débattront dès mardi d’un ambitieux projet de loi visant à retranscrire dans le droit belge (avec deux ans de retard) quatre directives européennes ayant trait à la migration. Le texte modifie tous azimuts le droit des étrangers : procédures d’asile, recours, rapatriements, rétention… A raison d’ajustements techniques comme de réformes profondes. Politiques, associations de terrain et institutions planchent depuis dix jours pour tenter de faire le tri dans ce « saucissonnage » de 400 pages (dixit la députée S.PA Monika De Coninck) et ce, tambour battant : le gouvernement espère adopter le texte avant les congés parlementaires, le 21 juillet.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs