Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Wimbledon et les Belges : je t’aime, moi non plus

Il est le tournoi préféré de la plupart de nos joueurs et pourtant c’est le seul Grand Chelem qu’on n’ait jamais remporté. L’exploit de Steve Darcis contre Rafael Nadal date déjà de 4 ans.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Wimbledon reste un Grand Chelem particulier. Pour l’histoire et la tradition qu’on y respire à chaque mètre passé dans le plus vieux tournoi du monde, organisé depuis 1877 ! Pour sa surface unique, même si les anciens regretteront que le gazon, modifié en 2000, ait vu disparaître le fameux service-volée, typique du « All-England ». Pour son site exceptionnellement beau et sa queue légendaire de fans prêts à passer la nuit pour entrer dans le « temple ». Et le tennis belge ne résiste évidemment pas au charme de la Church Road, dans cette relation du « je t’aime, moi non plus », entre quête amoureuse, jamais assouvie, et lourdes désillusions…

1.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs