Accueil Société

Le parricide écope de 24 ans au terme d’un procès agité

Des incidents en série ont retardé le procès commencé en mars. Le parricide a plaidé jusqu’au bout son innocence.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Le procès des meurtriers de Robert Dupuis, 59 ans, le riche plombier de la rue de la Grande Haie, abattu de trois balles le 10 juin 2011, s’est achevé, dans la nuit de vendredi samedi, par la condamnation à 24 ans de réclusion de David Dupuis, reconnu coupable d’un parricide motivé par « une vénalité inspirant le dégoût », comme l’ont souligné la Cour et le jury dans leur arrêt de condamnation. Les deux hommes de main qu’il avait recrutés, Stephan Picron, un ancien policier, et Moussa Touili, ex-chauffeur de bus de la Stib, ont écopé de 18 et 8 ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Enquête Info «Le Soir»: le Qatar soupçonné de corruption en plein cœur de l’Europe

Quatre interpellations et 16 perquisitions ont été réalisées ce vendredi à Bruxelles dans le cadre d’une vaste enquête anticorruption menée par le parquet fédéral. Un ancien eurodéputé et le patron de la Confédération internationale des syndicats ont été privés de liberté, soupçonnés d’avoir reçu les faveurs du Qatar. Révélations du « Soir » et de « Knack ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs