Bruxelles-les-bains, c’est parti: voici les nouveautés (vidéo)

Dans cet article
Les commerçants comme les Bruxellois espèrent que le soleil sera de la partie pour rendre cette 16
e
 édition mémorable. © Dominique Rodenbach.
Les commerçants comme les Bruxellois espèrent que le soleil sera de la partie pour rendre cette 16 e édition mémorable. © Dominique Rodenbach. - Dominique Rodenbach.

L’été sera beau, l’été sera chaud, dans les tee-shirts, dans les maillots de la côte d’Azur à Bruxelles-les-bains. Et même des deux côtés du canal. Cet événement est devenu un incontournable de la saison estivale dans la capitale et comme à chaque édition, les nouveautés sont au rendez-vous.

1

Les petits poissons dans l’eau.

Depuis ce vendredi , les familles peuvent se rendre quai Béco. Ce jour, la 16e édition a été lancée avec un spectacle sur l’eau. De 18 à 23 heures, les artistes se relayeront dans un spectacle intitulé « Canal commun ». Ensuite, place aux nombreuses activités pour les plus jeunes avec une plaine de jeux accessible pour les 3 à 12 ans. Des concerts jeunesse se dérouleront les mercredis et jeudis après-midi dans le Club. Il y aura également des spectacles de marionnettes à taille humaine, de la magie, de l’acrobatie ainsi que des ateliers créatifs. Et pour les adolescents, tous les jeudis de 16 à 20 heures, de jeunes artistes bruxellois proposeront des initiations à la danse orientale et urbaine, des concerts et des animations. Et le 9 juillet aura lieu le Family day.

2

La culture à la plage.

Le cinéma Galeries reprendra cette année encore une programmation en plein air. Cette année, il a choisi des films traitant de Tokyo, ville bouillonnante de 13 millions d’habitants.

Le festival Let it Beachchange un peu de formule cette année puisqu’il bénéficiera d’une toute nouvelle installation. Sur la rive gauche du canal, l’ancien K-Nal rouvre ses portes après de nombreux travaux, sous le nom de « The Club ». En tout, 24 groupes bruxellois y seront programmés.

Enfin, on retrouvera la traditionnelle bibliothèque en plein air des Riches-Clairesavec des balades littéraires les 9, 16 et 23 juillet.

3

Faire la fête jusqu’à l’aube.

C’est la grande nouveauté de cette édition. Un nouveau concept « clubbing » s’annonce avec l’Archipel. Les fêtards pourront s’échauffer sur la scène en plein air de la rive droite, The bay, de 18 à 23 heures. Le lieu sera accessible gratuitement tout comme les autres activités de Bruxelles-les-bains. Dans une ambiance exotique, les DJ feront retentir leurs sons.

Et dès 23 heures, les plus motivés pourront traverser le canal et se rendre au Club qui restera ouvert jusqu’à 5 heures du matin. Cela faisait 5 ans que le lieu était fermé. De nombreux travaux y ont été effectués afin d’être en conformité avec la législation urbanistique. Sur deux étages, le lieu peut accueillir 1.250 personnes soit cinq fois plus que les croisières précédemment organisées.

Les soirées auront lieu tous les vendredis, samedis et dimanches du 7 juillet au 13 août. Pour The Club, l’entrée sera payante (12 euros le soir même) et les DJ en vue se succéderont pour le plus grand plaisir des fans d’électro.

4

Le sport en fête.

Qui dit Bruxelles-les-bains, dit évidemment sports. Comme chaque année, les Bruxellois pourront jouer au beach-volley, à la pétanque ou s’initier aux sports de combats sur les 16.000 m² dédiés au sport. En plus, pour la première fois, une zone « zen » a été prévue avec des cours de taï-chi et de yoga.

Côté danse, les mercredis, on apprend le tango, les vendredis la salsa et les samedis, on fait de la capoeira. Suite au succès de la Guinguetteke, une deuxième scène sera créée sur la rive droite. On y pratiquera le hip-hop, la danse Bollywood ou encore le lindy hop.

Et sur l’eau, les amateurs pédaleront tranquillement ou s’offriront une petite croisière pour découvrir le canal.

5

Des événements exceptionnels.

Pour compléter la programmation, Bruxelles-les-bains mettra le Pérou à l’honneur pour sa fête nationale le 29 juillet.

Les amateurs d’articles vintage se retrouveront le 16 juillet pour l’édition estivale du Brussels Vintage Market. Les vendeurs d’objets vintage ou de seconde main y seront nombreux afin de créer une ambiance rétro.

Et puis, côté mobilité, l’association Pro Vélo organisera des formations pour rouler dans le trafic et des balades guidées aux abords du canal. Enfin, le Waterbus reprendra du service pour relier Bruxelles-les-bains et Vilvorde.

Du 7 juillet au 13 août. Activités gratuites sauf les soirées Archipel à The Club. Ouvert du mardi au dimanche. www.bruxelleslesbains.be

Un pont éphémère en attendant Picard

Par Vanessa Lhuillier

Pour passer d’une rive à l’autre à la hauteur de Bruxelles-les-bains, le duo d’architectes Gijs Van Vaerenbergh a conçu The Bridge II. Il permettra aux piétons et aux cyclistes de passer d’une rive à l’autre rapidement et de profiter de la vue sur le futur parc Béco.

Ce pont est aussi un exploit technique car il mesure 55,82 mètres de long et dispose d’une hauteur de passage de 2,07 mètres pour une largeur de 2,15 mètres. Il pèse près de 50 tonnes et a été installé en deux jours.

Il restera accessible jusqu’à la semaine de la mobilité en septembre et préfigure de ce que sera le canal une fois la passerelle Picard construite. Ce projet porté notamment par le ministre de la Mobilité Pascal Smet (SP.A) a enfin obtenu ses permis. Le maître d’ouvrage, Beliris, l’accord de coopération entre la Région et le fédéral, devrait débuter les travaux avant la fin de l’année. Il permettra aux bus, aux piétons et aux cyclistes d’atteindre Tour&Taxis plus facilement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous