Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Tour de France: Van Avermaet est sorti du bois

Alors qu’on s’interrogeait sur sa forme réelle au départ du Tour, Greg Van Avermaet a repris sa place parmi les meilleurs puncheurs du monde. Mais Peter Sagan est pour l’heure intouchable.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis Longwy

Son escapade au Luxembourg, début juin, lui avait permis de renouer avec le succès, à la sortie d’une période de repos amplement méritée, tant son printemps avait été intense. La victoire avait, disons, suscité un intérêt poli, tant l’opposition était alors de niveau relatif. Mais Greg Van Avermaet n’avait finalement cure de tout cela. Le Waeslandien était, tout entier, déjà focalisé sur le Tour, sur cette Grande Boucle où il espère aligner un troisième succès de rang, après Rodez 2015 et Le Lioran 2016.

La démarche, physique et mentale, justifie le petit crochet à Longwy que le champion olympique s’est imposée juste après ce Tour du Luxembourg, afin de reconnaître la finale de la 3e étape de la Grande Boucle, une côte des religieuses d’une infernale exigence (1,6 km à 5,8 %).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs