Accueil Monde France

Samuel Forey, le journaliste blessé à Mossoul, lauréat du Prix Albert-Londres

Il y a 15 jours, le journaliste publié notamment dans « Le Soir » a été légèrement blessé dans l’explosion d’une mine à Mossoul.

Temps de lecture: 1 min

Le journaliste français Samuel Forey, blessé en Irak alors qu’il couvrait la bataille de Mossoul, le duo Tristan Waleckx et Matthieu Rénier, pour un portrait de Vincent Bolloré et David Thomson, pour son livre Les Revenants, ont remporté le Prix Albert-Londres 2017.

Samuel Forey, 36 ans, journaliste indépendant installé en Irak, a été primé pour ses reportages publiés dans Le Figaro depuis l’automne 2016 sur la bataille de Mossoul en Irak. Il y a 15 jours, il a été légèrement blessé dans l’explosion d’une mine qui a tué ses confrères Véronique Robert, Stephan Villeneuve et Bakhtiyar Haddad, à qui la cérémonie de remise des prix de mardi est dédiée. Le jury de la plus prestigieuse récompense du journalisme francophone a salué «un courage et un sens du terrain évidents, une justesse de regard et une écriture d’une vivacité, d’une tendresse et d’un humanisme qui le classent à l’évidence dans la lignée d’Albert Londres».

Retrouvez les reportages de Samuel Forey publiés dans Le Soir.

 

À lire aussi Avec les forces spéciales, dans les faubourgs de Mossoul À lire aussi Fallouja renaît peu à peu de ses cendres À lire aussi Mossoul: la prise de chaque bâtiment est une bataille féroce À lire aussi Reprise de Mossoul: 'Nous sommes revenus à la vie' À lire aussi «Soudain, le monde éclate…»: le récit tragique de notre envoyé spécial blessé à Mossoul

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une