Accueil La Une Monde

Samuel Forey remporte le prix Albert Londres: son reportage sur le service antiterroriste irakien

Lorsque l’ouragan Etat islamique a balayé l’Irak, le CTS fut l’une des seules forces à tenir. Depuis, son travail est reconnu dans le monde entier. Samuel Forey, notre correspondant qui a reçu ce mardi le Prix Albert-Londres, a suivi plusieurs fois cette unité d’élite.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Depuis Bagdad

Cet article a été rédigé quelques jours avant que son auteur, Samuel Forey, soit blessé par l’explosion d’une mine à Mossoul. Il a reçu ce mardi le Prix Albert-Londres.

Quelque part au milieu de l’année 2013, le général Talib al-Kinani, commandant en chef du Service antiterroriste, les forces spéciales irakiennes, est allé retrouver une vieille connaissance, le général Falah al-Mohamadawy, dans son bureau immense, maintenu à une température glaciale par de puissants climatiseurs. Le général Falah était le directeur adjoint de l’académie du Service antiterroriste, plus connu sous son acronyme américain, le CTS – Counter Terrorism service.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs