Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Sans Sagan, le Tour de France sera plus fade

Jutifiée ou non, l’exclusion du Slovaque change la face de la course.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 2 min

Le Tour a la tête lourde. En vingt-quatre heures, il a porté aux nues le talent de Peter Sagan avant de le renvoyer chez lui. C’est en tout cas la décision du jury des commissaires qui sert d’arbitre sur son épreuve. Sans le champion du monde, le Tour n’aura plus la même saveur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Daniel Wiesen, mercredi 5 juillet 2017, 11:09

    1) Cavendish n'aurait pas pu passer coude ou pas de Sagan ! 2) Demare (le gagnant de l'étape) a, lui aussi, eu un sprint irrégulier (demandez à son collègue et compatriote Bouhanni) mais champion de France, première victoire ... pas déclassé (commissaires impartiaux ?) 3) la sanction est trop sévère pour Peter Sagan (qui a eu un geste de protection et non d'agression)

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs